Comment résisterait votre maison?

Réduire les dommages qu'un séisme causerait à votre maison

Si votre maison se trouve suffisamment près de l'épicentre d'un important tremblement de terre, elle pourrait subir certains dommages structuraux. Vous pouvez toutefois prendre des mesures pour réduire l'étendue des dommages. En consolidant les fondations, les planchers, les murs et le toit et en arrimant bien le contenu de votre maison, vous pouvez accroître sa capacité de résister aux forces horizontales et verticales. Les habitations qui absorbent et répartissent également les mouvements horizontaux se tirent le mieux d'affaire en cas de tremblement de terre.

Vous pouvez réaliser vous-même certains de ces travaux, mais d'autres nécessiteront la participation de professionnels qualifiés tels qu'un ingénieur, un entrepreneur ou une personne de métier. Un ingénieur de structure professionnel peut offrir un avis objectif quant aux travaux à effectuer.

Le Site

  • Les vieux arbres et ceux qui penchent, les fils électriques et les lignes d'haute tension situés près de la maison représentent un risque.
  • Renforcez les marquises ou les porches de taille importante ou de forme irrégulière pour prévenir leur séparation du corps de la maison. Lorsque vous construisez ou rénovez, envisagez pour ces éléments une forme régulière ou une ossature soit plus solide, soit plus petite.
  • Une dalle flottante de béton armé aux extrémités élargies peut être efficace dans les sols de piètre qualité. Dans la mesure du possible, prolongez les fondations jusque dans une couche solide et non remuée du sol.
  • Recherchez à proximité de votre propriété d'autres éléments de danger en cas de séisme (failles, fossés, réservoirs, châteaux d'eau ou bâtiments mal construits). Songez à déménager si les risques sont trop grands.

Le Sol

L'état du sol peut modifier les caractéristiques du mouvement provoqué par un séisme. Demandez aux autorités locales en matière de bâtiment ou à un ingénieur en mécanique des sols de vérifier l'état des sols sur votre propriété. Si votre maison est construite sur un sol de mauvaise qualité, il faudra en renforcer les fondations.

Mauvaise qualité - sable meuble en profondeur; argile silteuse; sable et gravier; sols granuleux saturés.

Les forces d'un séisme sont amplifiées dons un sol saturé d'eau; elles font passer le sol de l'état solide à l'état liquide. L'effet sables mouvants empêche le sol de supporter des fondations. Le sol peut se fissurer ou se soulever, entraînant le tassement inégal ou l'effondrement des bâtiments.

Bonne qualité - sous-sol rocheux (formations rocheuses intactes en profondeur) et sols fermes.

Ce genre de sol est préférable puisque beaucoup moins de vibrations sont transmises aux fondations et à l'ossature de l'habitation.

Réduire les dommages causés par les tremblements de terre

Maison Model

Le dessin ci-haut illustre certaines mesures qui peuvent protéger votre maison contre les effets d'un tremblement de terre.

  • Remplacez par du béton armé les ouvrages de maçonnerie non renforcés ou les fondations de béton en état de détérioration.
  • Dotez les murs mal supportés de fondations en béton.
  • Ajoutez une ossature d'acier ou des panneaux de contreplaqué sur les deux côtés de la porte du garage et de toutes les fenêtres de dimensions importantes. Fixez l'ossature aux fondations à l'aide de boulons d'ancrage.
  • Vérifiez périodiquement les ouvrages de maçonnerie extérieurs, surtout les placages de brique ou de blocs de béton. Réparez les fissures pour prévenir l'effondrement pendant un séisme.
  • Consolidez les plafonds sous les cheminées au moyen de panneaux de contreplaqué additionnels qui freineront la chute des briques et du mortier.
  • Contreventez les cheminées au moyen de brides d'acier.
  • Pour les maisons neuves, posez un conduit de fumée léger ou ayez recours à un mur de fond pour les cheminées en maçonnerie.
  • Réparez les tuiles de couverture et fixez correctement les matériaux de couverture lourds à une ossature de toit solidement contreventée. (Les tuiles d'argile sont plus vulnérables aux pressions créées par les séismes que les autres matériaux.)
  • Fixez les étagères aux murs à l'aide de vis ou de boulons.
  • Suspendez les appareils d'éclairage ou les ventilateurs à des boîtes électriques fermement fixées aux solives du plafond. Au besoin, ajoutez une chaîne de sécurité.

Vérifiez la stabilité des éléments d'ossature suivants:

  • Les fondations, qui supportent la charpente;
  • Les éléments horizontaux (planchers et autres), qui supportent le bâtiment et son contenu et en transmettent le poids aux murs;
  • Les éléments verticaux (murs et poteaux porteurs, etc.), qui transmettent le poids aux fondations;
  • Les fixations (boulons, attaches, connecteurs, etc.) unissant les divers éléments.

Autres suggestions:

  • Utilisez des mousquetons ou des attaches de sécurité pour suspendre miroirs et tableaux.
  • Placez les objets fragiles (téléviseur,chaîne stéréo, magnétoscope) sur des tapis matelassés antidérapants.
  • Posez des fermoirs à l'épreuve des enfants aux portes d'armoire et protégez les meubles vitrés par des barres horizontales.
  • Conservez les articles inflammables et les produits chimiques domestiques à l'écart de la chaleur et en position debout et stable.
  • Placez les objets de grande valeur dans un endroit à l'épreuve du feu.
  • Ajoutez une pellicule de sécurité aux vitres ou posez du verre trempé ou armé.
  • Si votre maison n'est pas symétrique, ajoutez des éléments de retenue qui réduiront les torsions et les fissurations.
  • Si votre maison repose sur de minces poteaux ou se trouve partiellement en porte-à-faux (dans le cas par exemple d'une maison sur pilotis construite à flan de colline), assurez-vous que les poteaux sont contreventés et bien plantés dans un sol ferme.
  • Si votre maison est chauffée au gaz naturel, ayez recours à des raccords de conduit flexibles pour vos appareils. Les matériaux semi-flexibles empêchent les conduits de se rompre. Faites installer une soupape automatique qui interrompt l'arrivée du gaz pendant les séismes d'importance.

Consultez les services d'utilité publique avant de procéder à ces changements, car les règlements varient d'une municipalité à l'autre.

Documents de référence

Autres sources de renseignements

  • Pour en savoir plus sur la planification en matière de tremblements de terre et d'autres désastres naturels, communiquez avec la Direction des communications de Protection civile Canada au (613) 991-7077 ou avec le bureau local de Protection civile Canada.
  • Pour obtenir de l'information et des détails de construction sur les moyens de consolider votre maison en provision des séismes, consulter la publication intitulée CMHC Builder/Construction Guide ou appelez l'Institut de recherche en construction du Centre national de recherches du Canada (613-993-9101). Il est recommandé de consulter un ingénieur de structure professionnel avant d'entreprendre des travaux de consolidation.
  • Vous pouvez recevoir des renseignements sur les questions d'assurance en communiquant avec le Bureau d'assurance du Canada (1-800-361-5131).
  • Pour obtenir des renseignements touchant le logement, appelez le Centre canadien de documentation sur l'habitation (613-748-2367) ou le bureau local de la SCHL.
  • © 1993, Société canadienne d'hypothèques et de logement
  • Réalisé par le Centre des relations publiques pour la Division de l'innovation dans l'habitation.