Information sur les tsunamis

Un tsunami (le mot japonais pour une «vague de port») est une série de vagues énormes causées par un dérangement rapide et d'envergure de l'eau de mer. Les tsunamis peuvent être causés par les éruptions volcaniques sous-marines, les glissements sous-marins, l'impact d'un météore et les séismes majeurs qui se produisent sous le fond de l'océan causant de grands déplacements verticaux. En eau profonde, les vagues des tsunamis mesurent moins d'un mètre, mais elles peuvent se déplacer à des vitesses dépassant 800 kilomètres à l'heure et peuvent facilement traverser un bassin océanique en entier. Lorsqu'elles atteignent l'eau peu profonde ou les passages étroits, les vagues ralentissent et la hauteur peut former un mur d'eau qui peut causer des ravages sur le littoral.

Le 26 janvier 1700, l'un des plus importants séismes du monde s'est produit le long de la côte ouest de l'Amérique du Nord et a créé un tsunami qui a complètement détruit le village hivernal des gens de la baie Pachena, ne laissant aucun survivant. Ces événements font partie des traditions orales des membres des Premières nations de l'île de Vancouver. Il y a également des occurrences de tsunamis périodiques inondant la côte ouest à la suite d'énormes séismes de méga-chevauchement de la zone de subduction Cascadia.

Au 20ème siècle, les seuls décès causés par un tsunami au Canada ont été les 27 personnes tuées le 18 novembre 1929 par l'événement qui a frappé la péninsule Burin à Terre-Neuve. Ce tsunami avait été causé par un grand glissement sous-marin le long de la pente continentale, qui lui avait été déclenchée par un séisme d'une magnitude de 7,2 frappant à environ 250 km au sud de la bordure du talus laurentien.

CONSEILS PRATIQUES - Si vous vivez ou vous trouvez près de l'océan

  • Si la terre commence à se secouer violemment lors d'un séisme, - dirigez-vous vers le sol plus élevé immédiatement!
  • Si l'océan descend pour laisser voir le fond de l'océan habituellement sous l'eau ou monte à un niveau inhabituel - dirigez-vous vers le sol plus élevé immédiatement!
  • Ne traînez pas sur le rivage jusqu'à temps que vous le voyiez venir - un tsunami se déplace plus vite qu'une personne peut courir.
  • La première vague ne sera peut-être pas la plus grande. Les vagues suivantes peuvent arriver des minutes aux heures d'intervalle et continuer à venir pour plusieurs heures.

Définitions du message West Coast/Alaska Tsunami Center (WCATWC)

Les données de certaines sismographes de Ressources naturelles Canada (RNCan) sont transmises à la West Coast and Alaska Tsunami Warning Centre (WCATWC) de la National (États-Unis) Oceanic and Astmospheric Administration (NOAA) à Palmer, Alaska. Cette information est intégreée avec les données d'autres sismographes internationales, les marégraphes et des bouées océanique en eau profonde pour produire des alerts aux tsunamis (avertissements, surveillance et bulletins d'information) pour toutes les cotes d'Amérique du Nord (y compris l'Atlantique et l'Artique). WCATWC distribue ces messages aux organismes de gestion des urgences et d'autres clients 5 à 15 minutes après un tremblement de terre potentiellement tsunamigènes s'est produit et fournit des mises à jour à intervalles réguliers.

Les définitions des produits de la West Coast/Alaska Tsunami Center (WCATWC) ont changées aux définitions procurées ci-dessous le 12 Février 2008. Les produits émis par le centre sont l’alerte, l’avis, la veille et le bulletin d’information. Chaque produit possède une signification distincte en rapport avec la réaction d’urgence locale. En résumé :

Alerte Effet Action
Alerte Inondation par une vague possible Évacuation complète suggérée
Veille Niveau de danger pas encore connu Demeurez en alerte pour plus d’info
Avis Courants forts probable Restez éloigner du rivage
Information Vagues mineures au maximum Aucune action suggérée

Basé sur l’analyse des données sismiques ou l’amplitude prévue (dépendant des données du niveau de la mer reçues par le centre ou pas), le WCATWC émettra le produit approprié. Les alertes et les avis suggèrent qu’on doit entrer en action. Les veilles sont publiées pour fournir une alerte à l’avance pour les régions éloignées de la vaque frontale et pourraient être en danger. Au moment où le niveau de danger est déterminé, la veille est augmentée à une alerte ou un avis, ou cancellée. La définition complète de chaque message est donnée ci-dessous et d'autres reseignements/détails sont disponibles à http://wcatwc.arh.noaa.gov/ la site web de WCATWC.

Alerte de tsunami – une alerte de tsunami est émise lorsqu’un tsunami en potentiel capable de produire une inondation significative et étendue est imminent ou prévu. Les alertes préviennent le public de la possibilité d’une inondation côtière étendue et dangereuse et accompagnée de courants puissants qui pourraient s’effectuer pendant plusieurs heures après l’arrivée de la vague initiale. Les alertes avertissent les officiels de la gestion des mesures d’urgence d’entrer en action afin de sécuriser la zone entière qui est menacée par le tsunami. Les actions appropriées qui doivent être prises par les officiels locaux peuvent inclure l’évacuation des régions côtières des bas niveaux, et repositionner les navires dans les eaux profondes si le temps le permet de façon sécuritaire. Les alertes peuvent être mises à jour, ajustées géographiquement, abaissées, ou cancellées. Pour procurer l’avertissement le plus tôt possible, les alertes initiales sont basées uniquement sur l’information sismique.

Veille de Tsunami - une veille de tsunami est émise pour avertir les officiels de gestion d’urgence et le public d’un évènement qui peut affecter plus tard la région en état de veille. L’état de veille dans une région pourrait être augmenté à une alerte ou un avis – ou annulé – basé sur l’information récente et l’analyse. Alors, les officiels de gestion d’urgence ainsi que le public devraient se préparer pour entrer en action. Normalement les veilles sont publiées et basées sur l’information sismique sans confirmation qu’un tsunami destructif est en voie.

Avis de Tsunami – un avis de tsunami est émis à cause de la menace d’un tsunami en potentiel qui peut produire des courants forts et des vagues dangereuses pour ceux dans l’eau ou près de l’eau. Les régions côtières historiquement susceptibles au damage causé par les courants forts des tsunamis sont exposées à un risque plus élevé. La menace peut continuer pour plusieurs heures après l’arrivée de la vague initiale, mais une inondation significative et étendue n’est pas prévue dans les régions en état d’avis. Les actions appropriées à prendre par les officiels locaux peuvent inclure la fermeture des plages, l’évacuation des havres et les marinas, et repositionner les navires dans les eaux profondes si le temps le permet de façon sécuritaire. Normalement les avis sont mis à jour pour continuer l’avis, pour agrandir ou diminuer les régions affectées, pour rehausser à un état d’alerte ou canceller.

Message d’information de tsunami – un message d’information de tsunami est émis pour informer les officiels de gestion des mesures d’urgences et le public qu’un tremblement de terre s’est manifesté dans une autre section de l’océan. Dans la plupart des cas, les messages d’information sont publiés pour indiquer qu’il y a aucune menace de tsunami destructif et de prévenir que les évacuations ne sont pas nécessaires puisque le tremblement de terre pourrait avoir été ressenti dans les régions côtières. Un message d’information peut, dans des situations appropriées, mettre en garde envers la possibilité de tsunamis destructifs locaux. Les messages d’information peuvent être retransmis avec de l’information additionnel, par contre normalement ces messages ne sont pas rehaussés. Cependant, une veille, un avis ou une alerte peuvent être émis pour une région, si nécessaire, suivant l’analyse et la réception d’information plus récente.

Plus d'informations