Séismologie - Grands séismes historiques

* Figure 7

cascadia

Figure 7. La déformation élastique s'accumule entre les grands séismes si la faille de chevauchement est bloquée. Le côté du continent qui fait face à la mer est entraîné vers le bas et un bombement, causé par la flexion, se forme à l'intérieur des terres. Durant un grand séisme, la bordure continentale est surélevée et le bombement s'affaisse. L'élévation brusque génère le tsunami et l'affaissement du bombement cause la subsidence «enregistrée» par les marais côtiers enfouis.

* Figure 8

Figure 8. Depuis que la faille de chevauchement est bloquée, la convergence annuelle de 40 mm par an de la plaque Juan de Fuca est absorbée sous la forme d'un raccourcissement élastique dans la marge continentale. Des mesures au GPS montrent que la ville de Victoria se déplace vers le continent à une vitesse de 7 mm par an par rapport au continent nord américain stable. (Site de Penticton)(d'après Dragert et Hyndman, 1995). Le reste du raccourcissement est absorbé par le plateau continental.
cascadia

* Figure 9

Figure 9. (Haut) Taux de remontée établis par le nivellement (petits symboles) et par les marégraphes (grands symboles) pour trois régions côtières de la marge continentale de Cascadia. On montre trois profils modèles de remontée pour des fins de comparaison (40+40 km etc. sont les dimensions des zones bloquées et de transition). (Au centre) Taux de remontée du nord du Cascadia comparés au sud-ouest du Japon. Les courbes modèles sont les prévisions pour les zones bloquées, contrôlée spar la température et pour les zones de transition qui sont illustrées en coupe dans le diagramme du bas (Bas).
cascadia

* Figure 10

Figure 10. Emplacements des données géodésiques qui limitent la déformation actuelle associée à la faille de subduction bloquée. Les lignes pleines larges représentent le nivellement à répétition, les carrés les marégraphes et les boîtes les réseaux de télémétrie. Les lignes pointillées représentent la distance allant de la profondeur jusqu'au sommet de la plaque subduite.
cascadia

* Figure 11

Figure 11. Vue en plan de l'étendue de la zone bloquée et de la zone de transition sur la faille de chevauchement de subduction, basée sur les données de déformation courantes.
cascadia

* Figure 12

Figure 12.Coupe transversale de la marge nord de Cascadia qui montre la structure géologique et les isothermes (lignes de même température). Les limites du côté des terres des zones bloquée et de transition correspondent à des températures d'environ 350°C et 450°C respectivement.
cascadia